On our way to Hobara, Fukushima, 24 mai 2012

Voila ce qui se passe à force de trop parler, on rate son arrêt de train, et on se retrouve sur un quai de gare, au milieu de nulle part, avec des quantités invraisemblables de grenouilles et de chauve souris au premier rang d’un concert de moqueries !

Recording Dominique Balaÿ.
Projet Meanwhile in Fukushima
http://fukushima-open-sounds.net

Plus d’images
https://www.facebook.com/myriam.balay/media_set?set=a.10203331848353256&type=3

https://www.facebook.com/myriam.balay/media_set?set=a.10203331853433383&type=3

Fukushima Open Sounds

Un projet artistique mené au Japon et à Fukushima par Dominique Balaÿ. A collaborative sound project reaches out to the people of Fukushima, through music, poetry and sound. contact@websynradio.fr

Recent Posts

Lecture par Bruno Lecat de Réacteur 3 de Ludovic Bernhardt

Début de Réacteur 3 [Fukushima] de Ludovic Bernhardt : Nuages, Barreaux, Nuages, La caméra, Perturbations,…

4 mois ago

Five years on mount Shinobu, Céline Perier

« Tout d’abord, je découvert le projet passionnant de Dominique Balaÿ, « Meanwhile in Fukushima…

7 mois ago

Fragility of time, Janusz Brudniewicz,

« Fragility of time » est une construction sonore électroacoustique, expérimentale avec des éléments électroniques…

3 ans ago

Silences, résonances, Sébastien Job

Pour le projet Fukushima Open Sounds, j'ai travaillé sur cette composition electro-acoustique en prenant deux…

4 ans ago

"pourtant la nature déteste le vide" – Monsieur Viande

Bruit blanc symbolisant le son du tout et le vide occasionné par notre inexpérience ...…

4 ans ago

Collision, Emmanuelle Gibello

"Collision" :  création de Emmanuelle Gibello pour le festival Kontact Sonore en avril 2011. Pour…

5 ans ago