Fukushima days, Christine Webster

« J’ai tissé la pièce autour de deux éléments de réel : une annonce radio en Français de la station NHK et la musique originale de la station de train de Fukushima Daichi. Autour j’ai imaginé tout le reste en fonction des images des actualités et des documents en ligne fournis par Tepco, des veilleurs internationaux, des spécialistes du nucléaire, etc. Ces documents nous ont donné ensuite avec Kantoh, l’idée du film qui va avec cette pièce. Mais la pièce fonctionne parfaitement sans les images, même si l’entrelacement des deux media donnent encore une autre perspective au témoignage. C’est ce qui nous a plu d’explorer. »
Christine Webster, réponse à l’enquête de la revue l’Autre Musique.

Illustration Kantoh DR

Fukushima Open Sounds

Un projet artistique mené au Japon et à Fukushima par Dominique Balaÿ. A collaborative sound project reaches out to the people of Fukushima, through music, poetry and sound. contact@websynradio.fr

Recent Posts

Fragility of time, Janusz Brudniewicz,

« Fragility of time » est une construction sonore électroacoustique, expérimentale avec des éléments électroniques…

2 ans ago

Silences, résonances, Sébastien Job

Pour le projet Fukushima Open Sounds, j'ai travaillé sur cette composition electro-acoustique en prenant deux…

2 ans ago

"pourtant la nature déteste le vide" – Monsieur Viande

Bruit blanc symbolisant le son du tout et le vide occasionné par notre inexpérience ...…

2 ans ago

Collision, Emmanuelle Gibello

"Collision" :  création de Emmanuelle Gibello pour le festival Kontact Sonore en avril 2011. Pour…

3 ans ago

Allégorie japonaise, Michel Titin-Schnaider

Pourquoi ce titre d'"Allégorie japonaise" ? J'aime à voir dans ce pays une "exacerbation". Dans…

4 ans ago

MODERNO – François Berchenko- FUKUSHIMA 11 mars 2011.

Moderno / François Berchenko Extrait du LP 12 titres FUKUSHIMA : Suite Psychédélique pour Catastrophe…

4 ans ago