Ecouter, Philippe Jubard

« Ecouter » est une commande de l’INA – GRM où Philippe Jubard a composé plusieurs musiques.
« J’ai composé la pièce électronique «Ecouter» afin que ne soient pas oubliées les victimes des grandes catastrophes, en particulier celle de Kobe en 1995, ville où j’ai vécu. Avec le recul, cette musique est prémonitoire au désastre de Fukushima. Elle débute par un son très aigu, presque imperceptible, mais cependant présent. A chacun d’écouter ce son ou de ne plus y prêter attention. Cela peut être un mal auquel on s’habitue. Mais ce mal conduit toujours à la catastrophe si on ne fait rien. » P.J

Fukushima Open Sounds

Un projet artistique mené au Japon et à Fukushima par Dominique Balaÿ. A collaborative sound project reaches out to the people of Fukushima, through music, poetry and sound. contact@websynradio.fr

Recent Posts

Fragility of time, Janusz Brudniewicz,

« Fragility of time » est une construction sonore électroacoustique, expérimentale avec des éléments électroniques…

1 an ago

Silences, résonances, Sébastien Job

Pour le projet Fukushima Open Sounds, j'ai travaillé sur cette composition electro-acoustique en prenant deux…

2 ans ago

"pourtant la nature déteste le vide" – Monsieur Viande

Bruit blanc symbolisant le son du tout et le vide occasionné par notre inexpérience ...…

2 ans ago

Collision, Emmanuelle Gibello

"Collision" :  création de Emmanuelle Gibello pour le festival Kontact Sonore en avril 2011. Pour…

3 ans ago

Allégorie japonaise, Michel Titin-Schnaider

Pourquoi ce titre d'"Allégorie japonaise" ? J'aime à voir dans ce pays une "exacerbation". Dans…

3 ans ago

MODERNO – François Berchenko- FUKUSHIMA 11 mars 2011.

Moderno / François Berchenko Extrait du LP 12 titres FUKUSHIMA : Suite Psychédélique pour Catastrophe…

4 ans ago