Allégorie japonaise, Michel Titin-Schnaider

Pourquoi ce titre d' »Allégorie japonaise » ? J’aime à voir dans ce pays une « exacerbation ». Dans la recherche de raffinement mais aussi dans les excès de l’hyper modernité. Et l’ampleur de la catastrophe de Fukushima nous rappelle que notre « aventure » humaine n’aura qu’un temps.
Différentes phases se succèdent dans cette oeuvre :
La nature, l’apparition de l’homme : sons évoquant des musiques traditionnelles, l’accélération du temps et la modernité : les trains, l’américanisation de la société : les guitares électriques.
Enfin l’énergie nucléaire, symbolisée par une vibration électrique et cet effet de « déchirement du son », généré par d’innombrables micro-coupures qui représentent la radio-activité, son effet insidieusement et intimement destructeur.

Fukushima Open Sounds

Un projet artistique mené au Japon et à Fukushima par Dominique Balaÿ. A collaborative sound project reaches out to the people of Fukushima, through music, poetry and sound. contact@websynradio.fr

Recent Posts

Lecture par Bruno Lecat de Réacteur 3 de Ludovic Bernhardt

Début de Réacteur 3 [Fukushima] de Ludovic Bernhardt : Nuages, Barreaux, Nuages, La caméra, Perturbations,…

4 mois ago

Five years on mount Shinobu, Céline Perier

« Tout d’abord, je découvert le projet passionnant de Dominique Balaÿ, « Meanwhile in Fukushima…

7 mois ago

Fragility of time, Janusz Brudniewicz,

« Fragility of time » est une construction sonore électroacoustique, expérimentale avec des éléments électroniques…

3 ans ago

Silences, résonances, Sébastien Job

Pour le projet Fukushima Open Sounds, j'ai travaillé sur cette composition electro-acoustique en prenant deux…

4 ans ago

"pourtant la nature déteste le vide" – Monsieur Viande

Bruit blanc symbolisant le son du tout et le vide occasionné par notre inexpérience ...…

4 ans ago

Collision, Emmanuelle Gibello

"Collision" :  création de Emmanuelle Gibello pour le festival Kontact Sonore en avril 2011. Pour…

5 ans ago